Le saut pendulaire

Le saut pendulaire est une activité bien différente du saut en élastique. Nous utilisons des cordes statiques, attachées d'une part au milieu du pont et d'autre part au sauteur.

Celui-ci s'élance de la plateforme,

 

se balance sur 50m de part et d'autre du canyon et enfin s’immobiliser. Tout est possible, front flip, back flip, coup de pied à la lune…

Vous pouvez aussi vous vous lancer à deux (en tandem) dans cette expérience insolite. Laissez faire votre imagination. Une expérience unique à ne rater sous aucun prétexte!

 

Conditions de participation :

 ge : de 16 à 70 ans. Poids : > ou = à 45 kg - homme < ou = à 115 kg - femme < ou = à 85 kg. 

Mineurs : autorisation écrite & copie d’une pièce d’identité du représentant légal. 

A partir de 60 ans : un certificat médical de non contre indication, daté de moins de 1 mois, est obligatoire. 

Ne pas présenter de contre-indication au saut en élastique (liste ci dessous) et, en cas de doute, un certificat médical de non contre indication, daté de moins de 1 mois, vous sera demandé. 

 



CONTRE-INDICATIONS AU SAUT A ELASTIQUE / PENDULAIRE

(cette liste est indicative et non limitative)

CARDIOVASCULAIRES : trouble coronaire ou cardiaque - antécédent d’intervention cardiaque. OSTEOARTICULAIRES & MUSCULAIRES : antécédent d’intervention chirurgicale rachidienne - hernie discale - névralgie cervicobrachiale - déminéralisation osseuse (ostéoporose, maladie des os, ...) - hyperlaxité - antécédent de luxation de hanche - pathologie méniscale - prothèse de hanche, de genou, de jambe - rupture ou opération d’un ligament croisé du genou < à 9 mois ou avec séquelles - fracture clavicule, hanche, côte ou membres inf. ou sup. < à 9 mois ou < à 12 mois si opérée ou avec séquelles - entorse membre inf. ou sup. < à 3 mois ou avec séquelles - rupture ou lésion du tendon d’achille < 12 mois ou avec séquelles - déchirement ou claquage musculaire < 3 mois ou séquelles - antécédent de fracture du crâne ou des vertèbres - entorse cervicale < à 4 mois ou avec séquelles. NEUROLOGIQUES : épilepsie - antécédents d’intervention cérébrale - alcoolisme - prise de toxiques, de drogues ou de médicaments psychotropes avant le saut. ORL : troubles de l’équilibre, centraux ou périphériques (vertige de Ménière, ...). THORACIQUE & RESPIRATOIRE : antécédent de pneumothorax. ABDOMEN : hernies abdominales. OPHTALMOLOGIQUES : intervention chirurgicale de moins de 5 mois - antécédents de décollement de rétine - myopie de plus de 5 dioptries. DE GROSSESSE : du début au terme de la grossesse - suite d’accouchement ou césarienne < 9 mois.